DEVENIR UN GRAND CHEF CUISINIER



Certains ne sont même jamais entrés dans un restaurant. Ces adolescents ont pourtant fait le choix d’intégrer un lycée hôtelier pour préparer un BEP, le diplôme de base dans le domaine de l’hôtellerie
et de la restauration.
50 % de filles, 50 % de garçons, mais 100 % banlieusards. Tous les élèves du lycée viennent du “”92″”, des quartiers de Gennevilliers, Asnières, Nanterre ou Clichy. Cette première année de formation est la plus riche en découvertes : reconnaître un fromage, goûter de nouveaux aliments, dresser une assiette, servir un plat, mettre un tablier… Pour tous, c’est le choc des cultures !

Où l’on découvre un personnage extraordinaire : Monsieur Aubrée. Virtuose de la métaphore, capable en une seconde de passer d’une citation de Goethe à l’Almanach Vermot. Il n’a qu’une
passion : les arts de la table. Dans cet épisode, Farah, Tarik et Florent essayent leur nouvel uniforme : veste noire et talons plats pour la salle ; toque et tablier pour la cuisine. Pas facile quand on est habitué aux jeans taille basse et aux baskets. Les élèves effectuent leur rentrée au lycée et sont mis au diapason de la rigueur hôtelière. Ils font connaissance avec Monsieur Aubrée qui sera le professeur de salle, et Yves Lahaye, le prof de cuisine qui pique des colères aussi facilement qu’il monte des oeufs en neige. Premières heures de colle, première tarte aux pommes, premiers “”Oui chef “”, premiers fous rires et premières visites dans les familles, avec des parents qui sont loin d’imaginer leurs enfants en classe et se posent des milliers de questions sur leur scolarité et leur avenir…

Première Diffusion le 15/12/2008
Un film de Gael Leiblang Marc Berdugo

27 thoughts on “DEVENIR UN GRAND CHEF CUISINIER

  1. Déjà tu voit que le petit il est hyper motivé et très doué parce que faire le premier stage de sa vie en cuisine au ritz je pense que ya en pas beaucoup qui on fait sa

  2. J'ai fait l'école hôtelière et j'ai eu un Monsieur Aubrée en professeur principal pendant 2 ans. Ce genre d'enseignant ça vous marque à vie, il n'y a qu'une personne qui a vraiment mérité que je le nomme chef dans ma vie et c'est cet enseignant.
    Merci à toutes les personnes passionnées et dévouées aux métiers de l'hôtellerie restauration !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *